COVID19 - Port du masque obligatoire

Le port du masque est obligatoire pour les plus de 11 ans sur l'ensemble du domaine, parcs et jardins compris. Merci de respecter les gestes barrières.

En savoir plus

Votre version de navigateur Internet n’est pas compatible.

Le navigateur en cours d’utilisation ne permet pas d’accéder à toutes les fonctionnalités du site.
Pour une meilleure expérience, utilisez la dernière version du navigateur de votre choix

Site de la Scène de Bayssan

4ème Symposium international de sculpture sur marbre

Thématiques : Événements

Du 12 septembre au 3 octobre, venez découvrir le travail des sculpteurs en direct.

C’est maintenant un rendez-vous incontournable de Bayssan : le Symposium de sculpture sur marbre allie la finesse du matériau et la technicité des artistes. Renommé depuis l’Antiquité, le marbre de Saint-Pons de Thomières fait la fierté des habitants et la satisfaction des tailleurs.

Au programme :

Conférence - Dimanche 3 octobre à 17h
Restaurant du théâtre Michel Galabru

À l’occasion de la clôture du 4e Symposium du Marbre, Madame Suzanne Raynaud, maitre de conférences à l’Université de Montpellier, animera une conférence intitulée « Le rayonnement des marbres régionaux », dont les marbres de St-Pons-de-Thomières.
Réservations : 04 67 28 37 32 du mardi au vendredi de 13h30 à 18h30

Médiations - Les vendredi 17/09, 24/09 et 01/10 de 14h à 18h
Villa David
Durant le symposium, venez assister en direct au travail des sculpteurs de marbre, accompagné d’un médiateur. Vous découvrirez les créations des artistes autour de la thématique de la faune sauvage méditerranéenne.

Concert : Les amis de Brassens - Dimanche 12 septembre à 16h
Cour Georges Brassens
Bruno Granier
, « petit cousin du Grand Georges », met en valeur avec son trio la richesse musicale de l’oeuvre de Georges Brassens.
Réservations :
04 67 28 37 32 du mardi au vendredi de 13h30 à 18h30
Billetterie en ligne

Pour cette édition 2021, la thématique réunit 6 sculpteurs autour de la faune sauvage méditerranéenne.

  • Yannick Robert

Sculpteur français, né en 1966 et résidant dans le Tarn, il a commencé la sculpture dans les années 80 sur la roche des falaises de Normandie. C’est en région parisienne, en 1994, qu’il s’est adonné à la sculpture sur Marbre, notamment le marbre de Carrare. Maquettiste d’architecture de formation, complété par une école d’art plastique, Yannick Robert est aujourd’hui très engagé dans la valorisation du monde de la sculpture.

En 2014, il a créé l’association «Art Monumental» qui avait pour objectif de promouvoir l’art monumental au travers de rencontres d’artistes sculpteurs. Il a géré et animé, jusqu’en 2020, l’association en tant qu’animateur d’ateliers sculpture, métier qu’il pratique dans son quotidien auprès de centre hospitalier, d’associations, de sites touristiques… Depuis 25 ans, il évolue dans la taille directe intuitive où la sculpture est pour lui une véritable aventure dans laquelle son imaginaire guide ses mains.

symposium marbre 2021


L’Hérault c’est Chouette !

La proposition de Yannick Robert est une représentation de la faune méditerranéenne symbolisée par une chouette sur une branche, un serpent et un oeuf. Son aspect de personnage de film d’animation est proposé pour un public jeune, donnant ainsi un aspect ludique. Elle intègre une ouverture touristique fantaisiste sur le Département, favorisant une bienvenue agréable et sympathique.

  • Natalia Chistyakova Blanc

Natalia Chistyakova Blanc est née en 1973 à St Pétersbourg et vit actuellement en France en Gironde. Sculptrice professionnelle, elle est diplômée de l’Académie des Arts et de Design de St Pétersbourg.

Elle a participé à plus de 40 expositions d’art professionnelles et à plus de 100 festivals de sculptures, symposiums et ateliers à travers le monde. Aucune matière ne lui est étrangère, elle a sculpté le bronze, la pierre, le bois, la céramique et même la glace ou encore le sable. Ornée de plusieurs titres, elle a commencé la sculpture très jeune dès l’âge de 13 ans.

Natalia symposium marbre 2021


La Tendresse

Sauvages ou domestiques, marins ou terrestres, comestibles ou non, grands ou petits, lumineux ou humbles, aides en médecine ou ennemis des potagers: les escargots !

Pour Natalia, les escargots ont toujours été une inspiration et elle a eu envie de présenter ce microcosme dans une taille monumentale. Malgré leur taille miniature, la nature les a créés étonnamment beaux et très harmonieux, ce n’est pas un hasard si la règle de la « section d’or » et d’autres lois de l’harmonie dans l’architecture sont basées sur la spirale de la coquille. Les scientifiques ont prouvé que les escargots ont à la fois de l’intelligence et des émotions.

  • Jaime Guilherme Branco de Carvalho

Jaime Guilherme Branco de Carvalho est né en 1983 à Lisbonne au Portugal, il vit actuellement à Cascais. Diplômé de l’Académie des Beaux-Arts de Lisbonne, de Rome et de Carrare, il a participé à de nombreux événements et expositions à travers le monde. On peut découvrir ses nombreuses oeuvres monumentales dans différents espaces publics, mais aussi dans des collections privées. Honoré de plusieurs prix, l’artiste travaille sur différents matériaux tels que le grès, le bois, le métal et le bronze.

symposium marbre bayssan 2021


The Mediterranean Lynx

La proposition de l’artiste est un portrait en hommage au lynx méditerranéen. Ce félin est actuellement une espèce en voie de disparition dans de nombreux pays, notamment au Portugal. Il existe déjà de nombreuses initiatives pour les préserver. Cependant, il est toujours bon de se rappeler à quel point le chemin est long à parcourir pour les protéger, eux et leur habitat.

Depuis son plus jeune âge, il se souvient avoir entendu parler du lynx en voie de disparition au Portugal, ce qui lui est resté longtemps à l’esprit, jusqu’au jour où il est allé en Turquie pour une résidence artistique. Cette résidence se trouvait dans la ferme d’un très riche mécène. Il y avait plusieurs animaux enfermés dans des cages, et l’un d’entre eux était un lynx. Choqué, il a réalisé à quel point les humains pouvaient manquer de respect envers les animaux et l’environnement, tout cela par vanité. Donc, pour l’artiste, ce symposium est l’occasion de rendre hommage à cet incroyable animal.

  • Christian Pierrefixe

Christian Pierrefixe est né en 1955 en France. Son premier intérêt pour la sculpture a commencé en 1978 pour se transformer en vraie passion en 1985 et devenir sa seconde profession en 2000. Autodidacte, il s’est formé en Italie à Carrare, le temple du marbre. C’est en 1986 qu’il réalise sa première sculpture.
A partir de ce moment Christian Pierrefixe a parcouru la France, mais aussi l’étranger pour travailler ses matériaux de prédilection tels que le schiste ardoisier, le marbre, le granit et le bronze via des expositions ou des symposiums.

C’est au cours d’un voyage au Burkina Faso que l’artiste s’est trouvé une nouvelle sensibilité en communion avec la nature et sa préservation. Il s’inscrit depuis de plus en plus dans le paysage du Land art, voire du « récupart ».

christian pierrefixe symposium marbre bayssan 2021


La croisée des chemins

L’oeuvre de l’artiste représente une jument et son poulain scrutant l’horizon au pied d’une falaise en compagnie de 3 flamants roses sous le regard d’une tortue terrestre. La symbolique de ce projet se rapporte aux aspects essentiels de l’existence, marcher, voler, galoper librement en pleine nature. Cette notion de liberté illustre bien l’idée du libre choix de la faune sauvage. C’est pour Christian Pierrefixe dit DUROC l’expression et la condition même du métier d’artiste, « Choisir son chemin ! ».

  • Kirill Grekov

Kirill Grekov, est né en Estonie en 1987. Il a commencé à étudier la sculpture dès l'enfance, à la recherche d'une éducation artistique classique, en 2007 il est parti étudier en Russie. Il est diplômé de l'Académie des arts de Saint-Pétersbourg. Il a adopté de profondes traditions et compétences auprès des enseignants de l'une des meilleures écoles académiques du monde.

Il travaille dans différentes techniques et matériaux : bronze, bois, pierre, et les combine souvent. Le matériau n'est pas une fin en soi pour lui, l'essentiel est de voir l'œuvre qui est déjà cachée dans un bloc de pierre ou de bois. Ses œuvres se distinguent par leur composition originale, l'harmonie des lignes et des volumes. Il s'adonne également à la sculpture monumentale, crée monuments et plaques commémoratives. Ses œuvres en bronze sont empreintes d'un thème mythologique et de personnages fictifs de l'univers de l'auteur.

kirill grekov symposium marbre bayssan 2021


Big Catch

Dans le cadre du symposium "Animaux méditerranéens", il a choisi l'aigle, non par hasard, il a voulu le représenter au moment de la chasse, lorsque la proie est attrapée et qu'il fait de grands battements d'ailes pour s'envoler. Ce bel animal symbolisant la chasse naturelle, la beauté des lignes et la netteté des formes de cet oiseau créent un objet parfait pour la sculpture. L'aigle symbolise le pouvoir, la domination, la force et le courage. Pour lui, l'aigle est le symbole de la détermination. S'élevant haut dans le ciel, il guette sa proie avec sa vision perçante et, la voyant, il plonge rapidement. Au dernier moment, il avance ses pattes et saisit sa proie avec des griffes acérées comme des lames. Rien ne peut l'arrêter. C’est le Maître du ciel.

Du 12 septembre au 3 octobre 2021, venez découvrir le travail en direct des sculpteurs. Tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 18h.

Toute l’actualité

Haut de page