INFORMATIONS

  • Suite aux annonces gouvernementales, le pass sanitaire est exigé pour l'accès aux spectacles à partir du 21 juillet. En savoir plus.
  • L'ensemble des concerts du 27 juillet au 7 août sont déplacés au théâtre Michel Galabru et auront lieu à 20h30.

 

Votre version de navigateur Internet n’est pas compatible.

Le navigateur en cours d’utilisation ne permet pas d’accéder à toutes les fonctionnalités du site.
Pour une meilleure expérience, utilisez la dernière version du navigateur de votre choix

Site de la Scène de Bayssan
residence artistes bayssan beziers

Véritable espace de diffusion culturelle mais également de création contemporaine, la Scène de Bayssan accueille chaque année des artistes en résidence. La présence d’artistes de disciplines diverses permet d’organiser des rencontres avec le public local mais également des séances de médiations culturelles avec des publics spécifiques.

La création artistique à l'honneur !

Initiées en 2018, les résidences d’artistes de la Scène de Bayssan ont d’ores et déjà permis la création d’œuvres de spectacle vivant et d'arts plastiques. En témoignent les oeuvres monumentales de statues de marbre que peut admirer le public sur le domaine de Bayssan.

L’objectif des résidences d’artistes est ainsi de faire partager au public la création artistique par le biais de rencontres entre professionnels et le public. Les médiations culturelles s'adressent à des publics spécifiques tels que les scolaires.

Plusieurs lieux de création permettent d’accueillir les artistes en résidence : la Villa David, inaugurée en 2019, l’espace Hervé Di Rosa composé d’espaces modulables selon les besoins de chacun, ainsi que la chapelle Saint-Felix.

Espace Di Rosa
Villa David
Chapelle Saint-Félix
Chapelle Saint Félix
Villa David

La saison 2021

Tout au long de l’année 2021, Bayssan accueille des résidences de création de disciplines variées : danse, musique, cirque ou encore design et sculpture sur marbre. Pas moins de 15 résidences de spectacle vivant et d'arts plastiques et plus de 50 artistes viendront investir le domaine.

La Compagnie La Hurlante - L'autre rêve d'Alice

Du 15 au 19 mars 2021, la Compagnie La Hurlante à posé ses valises à Bayssan, plus précisément à la chapelle Saint-Félix. Dans «L’autre rêve d’Alice», la compagnie revisite la célèbre histoire d’Alice au pays des merveilles et fait vivre à sa marionnette, une véritable aventure théâtrale et poétique.

  • L'histoire :

Alice raconte son dernier rêve, un voyage doux aux rencontres surprenantes. Accompagnée de Lewis et Caroll, ils vont tous les trois raconter cette histoire onirique à travers des sons récoltés et des images projetées. Dans ce récit vivant, nous faisons la connaissance du lapin, du chat dansant, du chapelier mais aussi des enfants musiciens, des enfants-tissus et autres surprises…

Autour d’Alice et nos deux narrateurs, les spectateurs entourent l’action qui se déroule tout proche d’eux. Dans une ambiance chaleureuse, l’histoire va se déployer. Peu à peu les lumières de la salle s’éteignent, seules les lampes de chevet et les veilleuses illumineront cette création à l’allure d’un rêve.

Comme Alice, les enfants et les grands vont glisser dans un songe singulier où l’on fait de drôles de rencontres. Le chat danse avec Alice, le chapelier lumineux tourne en boucle comme les aiguilles d’une montre spécialisée dans l’heure du thé, les enfants musiciens jouent les harmonies d’un autre monde, les enfants tissus s’amusent à un jeu inconnu où l’équilibre et l’espièglerie sont de rigueur.

Sans oublier la reine sans coeur….

Compagnie La Hurlante - L'autre rêve d'Alice : 15 au 19 mars 2021
Compagnie La Hurlante - L'autre rêve d'Alice : 15 au 19 mars 2021
Compagnie La Hurlante - L'autre rêve d'Alice : 15 au 19 mars 2021
Compagnie La Hurlante - L'autre rêve d'Alice : 15 au 19 mars 2021
Compagnie La Hurlante - L'autre rêve d'Alice : 15 au 19 mars 2021

Teaser - L'autre rêve d'Alice

Compagnie La Hurlante basée à Montpellier
Interprète et photographe : Sarah Fréby
Interprète et récolteur de son : Collin Hill
Auteure et metteuse en scène : Caroline Cano
Créateur lumière : Stéphane Garcin
Regard extérieur & manipulation marionnette: Hélène Rosset
Compositeur : Jérôme Hoffman
Attachée de production : Marina Pardo

Compagnie Durama N'tama - Un parasol pour deux

Depuis 2004, la compagnie héraultaise Durama-N’tama crée des spectacles où le personnage du clown est toujours présent. En résidence à Bayssan du 29 mars au 2 avril 2021, ils poursuivront leur travail de création pour le spectacle jeune public «Un parasol pour deux".

En invitant le clown à croiser les univers du conte, de la musique, ou encore de la marionnette, la compagnie donne naissance à un métissage culturel qui lui permet d’évoquer poétiquement des sujets de société. Par l’expression des arts vivants, Durama-N’tama souhaite ouvrir des fenêtres vers l’imaginaire et s’adresser à tous les publics.

  • Propos :

Rudolf, peintre et sculpteur d’objets trouvés, pose son chevalet sur la plage au milieu des mouettes. Valentine, nomade à l’affût de trouvailles pour améliorer son quotidien croque sa pomme sur cette même plage. Deux mondes se croisent là où la mer dépose tout ce qu’elle a digéré. L’histoire entre ces deux êtres est prétexte à une évocation clownesque et poétique de la manière dont chacun vit et s’arrange avec ce monde comme il va.

Compagnie Durama N'tama - Un parasol pour deux : 29 mars au 2 avril 2021
Compagnie Durama N'tama - Un parasol pour deux : 29 mars au 2 avril 2021
Compagnie Durama N'tama - Un parasol pour deux : 29 mars au 2 avril 2021
Compagnie Durama N'tama - Un parasol pour deux : 29 mars au 2 avril 2021
Compagnie Durama N'tama - Un parasol pour deux : 29 mars au 2 avril 2021

Compagnie Durama N’Tama, Nébian (Hérault)
Clowns : Véronique Bourdon, Ivan Ferré
Direction de clowns : Adèll Nodé-Langlois
Conseils Artistiques : Stéphane Dupré
Création Bande son : Pierre Azaïs

Compagnie Dyptik - Mirage (un jour de fête)

En résidence à Bayssan du 29 mars au 10 avril 2021, la compagnie Dyptik investit les lieux : il n’y a plus une scène mais des scènes où chacun, dans son individualité joue une partie d’un tout.

Mirage (un jour de fête) : le titre de la future chorégraphie de la compagnie Dyptik aurait pu être celui qui interroge la situation de crise que nous traversons aujourd’hui tant elle sera un hymne à la vie dans un contexte où une telle déclaration est si nécessaire…

C’est en allant parcourir le monde à la rencontre de nouveaux publics et de leurs histoires qu’est né Mirage : un spectacle qui créé des ponts, des tunnels, qui lie les couleurs, les chants, les rythmes, les émotions qui émanent des cultures
musicales traditionnelles populaires.

  • Propos :

Des grillages et des barbelés, des tôles rouillées sur le toit des habitations, des drapeaux suspendus, des pas qui frappent le sol avec force et élégance, tête haute, vêtements colorés, soigneusement ajustés…

C’est l’image du camp de réfugiés de Balata en Cisjordanie. Irréelle, absurde et magique elle inspire cette nouvelle création. Immersive, la mise en scène questionne les normes, la scène et son public. L’élan des danses traditionnelles, par leur forme concentrique, façonne la scénographie.

L’énergie circule entre la périphérie et le centre. Habité par cette force collective, le mouvement devient un projectile qui dénonce les supplices et les injustices. Une image en suspens inspirée d’un désir tellement violent qu’il transcende la réalité…

Compagnie Dyptik - Mirage (un jour de fête) : 29 mars au 10 avril 2021
Compagnie Dyptik - Mirage (un jour de fête) : 29 mars au 10 avril 2021
Compagnie Dyptik - Mirage (un jour de fête) : 29 mars au 10 avril 2021
Compagnie Dyptik - Mirage (un jour de fête) : 29 mars au 10 avril 2021

Dyptik - Mirage (un jour de fête)

Compagnie Dyptik, Saint-Etienne
Direction artistique / chorégraphie : Souhail Marchiche et Mehdi Meghari
Interprétation : Anabella Pirosanto, Alexandra Jezouin, Camilla Melani, Carla Munier, Charly Bouges, Konh Ming Xiong, Santiago Codon Gras, Yohann Daher
Création musicale : Patrick De Oliveira
Scénographie : Charles Boinot

Compagnie Les voisins du dessus - J'ai tellement de choses à te dire

En résidence de création à la Scène de Bayssan du 10 au 18 avril, la compagnie héraultaise Les voisins du dessus répète avec ses marionnettes pour la création de leur nouveau spectacle «J’ai tellement de chose à te dire». Accessible aux plus petits dès 4 ans, la compagnie s’inspire des textes de deux livres jeunesse de Germano Zullo : «Mon tout petit» et «Les oiseaux» (éditions la joie de lire).

Compagnie Les voisins du dessus - J'ai tellement de choses à te dire : 10 au 18 avril 2021
Compagnie Les voisins du dessus - J'ai tellement de choses à te dire : 10 au 18 avril 2021
Compagnie Les voisins du dessus - J'ai tellement de choses à te dire : 10 au 18 avril 2021
Compagnie Les voisins du dessus - J'ai tellement de choses à te dire : 10 au 18 avril 2021
Compagnie Les voisins du dessus - J'ai tellement de choses à te dire : 10 au 18 avril 2021
Compagnie Les voisins du dessus - J'ai tellement de choses à te dire : 10 au 18 avril 2021

Compagnie Les voisins du dessus, Hérault
Construction et mise en scène : Dominique Latouche
Jeu et manipulation : Rosa et Dominique Latouche
Univers sonore : Pascal Lengagne

Compagnie Filomene et Cie - Vie

Du 19 au 30 avril, cétait au tour de la compagnie Filomène  et cie d’investir la Scène de Bayssan pour une résidence de  création de leur nouveau spectacle jeune public «Vie».

  • Note d'intention :

Dans cette nouvelle création nous avons décidé de poser notre regard sur le «vivant», l’élan vital. Comment l’humain traverse-t-il cette expérience? Comment ressent-il cette puissance de vie ? Un travail sera mené sur la perception «magique» et «fascinante» de la Nature.

La capacité qu’a l’enfant de s’émerveiller face à la fourmi ou à la fleur qui pousse. Un respect naturel et envoûtant du «vivant». Ce spectacle est une tentative de faire résonner le «vivant», de faire ressentir le «vivant», ce qui nous relie profondément à la puissance de vie du corps, de la nature et du cosmos. Nous voulons, par l’organique du son et des images, créer un rapport sensible au «vivant» sans passer par le mental ou l’intellect.

Nous ne proposerons pas une représentation réaliste et illustrative de la nature. Nous composerons plutôt des images symboliques, des métaphores organiques. Il n’est pas question de ne suggérer qu’une image « angélique » de la Nature. Nous voulons certes évoquer la force et l’harmonie du «vivant» mais sans en oublier sa violence et se brutalité. Pour changer les choses. il faut les connaître, les reconnaître. L’objectif de ce spectacle étant de provoquer une rencontre, un apaisement, une réconciliation. Pour finir, travailler sur le «vivant» c’est aussi évoquer la question du cycle. La naissance, la vie, la disparition. Nous souhaitons nous adresser aux enfants mais aussi aux adultes.

Plusieurs niveaux de lecture vont s’offrir aux spectateurs. Une 1ère dimension visuelle et magique, une 2ème plus métaphysique et poétique qui joue sur le sensible et amène à la réflexion. L’objectif étant de réunir les familles pour se retrouver quel que soit l’âge autour de cette thématique forte et essentielle pour nous.

Filomene et Cie - Vie : 19 au 30 avril 2021
Filomene et Cie - Vie : 19 au 30 avril 2021
Filomene et Cie - Vie : 19 au 30 avril 2021
Filomene et Cie - Vie : 19 au 30 avril 2021
Filomene et Cie - Vie : 19 au 30 avril 2021

Filomène et Cie, Hérault
Un spectacle de et avec : Emilie Chevrier, Renaud Dupré
Direction d’acteur : May Laporte
Création sonore : Pascal Messaoudi
Composition musicale : Bernard Ariu
Décorateur, machinerie et accessoires : Jean-Michel Halbin
Fabrication Machine : Nicolas Savoye
Création vidéo : Renaud Dupré
Costume : Sûan Czepczynski
Voix Off : Charlie Dupré

La Cour Singulière - "Josette et Mustapha"

Du 3 au 7 mai, la compagnie Lodévoise La Cour Singulière pose ses valises à la Scène de Bayssan pour une résidence de création de leur nouveau spectacle «Josette et Mustapha».

Dans cette nouvelle création, la compagnie plante le décor dans l’espace public, où la marionnette à taille humaine côtoie le théâtre d’objet ou encore la danse. Dans ce nouveau spectacle, la Cour Singulière continue à s’interroger sur la place des séniors dans nos sociétés occidentales.

  • L'histoire :

Josette (marionnette à main prenante) est une octogénaire pleine de vie et de trous de mémoire, échappée de son EHPAD, toujours accompagnée de son chat Mustapha. Elle installe pour quelques jours son lieu de vie (une caravane et son petit « jardinet ») au coeur d’un village, d’un quartier… Elle s’intègre à la vie des habitants et va à leur rencontre. La veille de son départ, elle propose un « pot d’adieu ». Ce pot d’adieu, qui commence par une collation partagée, deviendra un spectacle où théâtre d’objet, danse, textes… permettront d’entrer dans l’intimité de Josette.

La Cour Singulière - Josette et Mustapha : 3 au 7 mai 2021
La Cour Singulière - Josette et Mustapha : 3 au 7 mai 2021
La Cour Singulière - Josette et Mustapha : 3 au 7 mai 2021
La Cour Singulière - Josette et Mustapha : 3 au 7 mai 2021

La Cour Singulière - Josette et Mustapha - Teaser

La Cour Singulière, Lodève, Hérault
Olivier Lehmann : marionnettiste
Hélène Rosset : sculptrice, marionnettiste
Caroline Cano : regard extérieur pour la mise en scène
Muriel Petit : plasticienne et réalisatrice de films d’animations
Jacopo Faravelli (Anonima teatro) : regard extérieur manipulation et théâtre objet.
Marina Pardo : attachée de production

Serge Casero & New French Jazz Quintet

Les chansons écrites par Serge Casero trouvent leur inspiration dans sa propre
histoire, faite de rencontres et d’expériences variées. Elles nous révèlent un auteur compositeur interprète original, alliant jazz et langue française, qui fut nourri très jeune au sein du jazz (son parcours de saxophoniste de jazz l’a amené à se produire auprès de noms aussi prestigieux que Benny Bailey, Georges Arvanitas ou en 1ère partie de Miles Davis, Michael Brecker…).

Les textes racontent les années 1970, l’amour, le couple, la solitude, la colère ; et rendent hommage à tous les artistes, musiciens, chanteurs, poètes mais aussi à tous ces inconnus, héros du quotidien qui rendent la vie plus légère. La forme proposée est celle d’un récital, qui laisse une grande place à l’expression de chaque musicien, au travers d’improvisations instrumentales qui mettent en relief les textes chantés.

Rythmes latins, jazz ou africains pimentent des textes et musiques originales, font swinguer la langue de Molière, reprenant les chemins buissonniers de Charles Trenet, Claude Nougaro et Serge Gainsbourg.

Serge Casero & New French Jazz Quintet - 4 au 8 mai 2021
Serge Casero & New French Jazz Quintet - 4 au 8 mai 2021
Serge Casero & New French Jazz Quintet - 4 au 8 mai 2021
Serge Casero & New French Jazz Quintet - 4 au 8 mai 2021

Serge Casero & The New French Jazz Quintet

Serge Casero : chanteur, saxophoniste, auteur, compositeur
Raphael Lemonnier : pianiste, compositeur, arrangeur
Naïma Girou : contrebassiste, chanteuse
Myriel Grosbard : chanteuse, percussionniste
Lionel Martinez : batteur, percussionniste


À lire aussi dans la rubrique "Programmation"

Haut de page