Votre version de navigateur Internet n’est pas compatible.

Le navigateur en cours d’utilisation ne permet pas d’accéder à toutes les fonctionnalités du site.
Pour une meilleure expérience, utilisez la dernière version du navigateur de votre choix

Site de la Scène de Bayssan
domaine bayssan beziers

Véritable espace de culture et de loisirs à l’ouest du département, ce domaine qui s’étend sur 160 hectares comporte un parc arboré, riche en essences méditerranéennes, autour d’un patrimoine bâti historique et de son église désacralisée (la chapelle Saint Félix).

Situé à quelques minutes de Béziers et à la confluence entre Toulouse, Perpignan, Montpellier et Nîmes, le domaine de Bayssan est un lieu phare de la culture du Département de l’Hérault.

Bayssan, 5000 ans d'Histoire

L’histoire connue de Bayssan commence à la fin de la Préhistoire. Durant le néolithique, aux environs de 3000 ans avant notre ère, des individus se sont installés à Bayssan et y ont fabriqué des poteries dans une carrière d’argile.

Durant l’Antiquité, le domaine connait plusieurs périodes d’occupation. Durant plusieurs siècles, Bayssan fait partie d’une région où sont présentes de nombreuses colonies grecques (Agde colonie phocéenne, Béziers...) qui vont organiser le commerce vers la Méditerranée et développer la vie économique de la région.

fouilles archéologiques bayssan

 
À la fin du IIe siècle avant notre ère, lors de la fondation de la Gaule narbonnaise par les romains, une ferme occupe alors le domaine de Bayssan. A l’époque, le vin et les céréales sont les principales cultures de ces terres fertiles. Bayssan commerce avec Marseille, colonie phocéenne, comme le confirme la découverte sur le domaine d’un bronze massaliote au taureau agenouillé.

Sous l’empire romain, la ferme agricole est remplacée par une riche villa gallo-romaine. Enduits peints et mosaïque décorent alors cette luxueuse propriété, comme en témoigne le mobilier et les fragments découverts dans le domaine au XIXe siècle.

À cette époque, la viticulture autour de Béziers connaît une forte expansion. C'est notamment le cas pour Bayssan, où la vigne tient une place prépondérante dans le paysage. L'économie de la région se développe très rapidement grâce à la Via Domitia, principal axe de circulation entre l'Italie et la péninsule ibérique, et les colonies portuaires.

via domitia bayssan

 
Au moyen-âge, c’est autour de l'année 1075 que débute la construction de l’église Saint Felix. Cette église romane est typique des édifices construits dans le Biterrois entre la fin du XIe et le début du XIIe siècle comme les églises Saint-Aphrodise et Sainte Marie-Madeleine à Béziers. Elle possède toutes les caractéristiques de l’art roman : des contreforts et des murs épais avec peu d’ouvertures soutiennent la voute en ance de panier.

De la Révolution à nos jours

Jusqu’à la Révolution française, un grand nombre de propriétaires vont se succéder à Bayssan jusqu’à la fracture qui va diviser le domaine en deux au XIXe siècle. Naissent alors Bayssan-le-Haut et Bayssan-le-Bas.

Dans les années 1850, le père Jean Gailhac et la veuve Apollonie Cure rachètent Bayssan-le-Haut pour en faire un orphelinat pour garçons et fondent la congrégation des sœurs du Sacré-coeur de Marie qui en aura la charge. Pendant plus d’un siècle, les sœurs y accueillent des milliers d’enfants.

Dans les années 1880, de grandes familles vigneronnes de Béziers font fortune et décident de mettre en avant leur richesse en construisant des châteaux sur leurs exploitations. Le vin coule à flot. La construction du Canal du Midi sous le règne de Louis XIV et l’implantation nationale d’un réseau ferroviaire permettent à cette culture de s’exporter au-delà de la région. A Bayssan-le-Bas, c’est la famille SAHUC qui va faire construire un château au milieu de ses vignes.

Bayssan, domaine culturel

Dans les années 1980, le Conseil Départemental de l’Hérault rachète une partie du domaine de Bayssan afin de conserver cette aire géographique en tant que réserve foncière.

En 2006, le Conseil départemental de l’Hérault installe sur le domaine un chapiteau en toile abritant un théâtre. Bayssan devient alors un lieu de création et de diffusion orchestré durant 10 ans par l’association Sortie Ouest. Ce chapiteau en toile poursuit désormais sa carrière au pôle National Cirque CIRCa à Auch.

chapiteau sortie ouest bayssan


En 2017, c'est l'établissement public Hérault Culture qui investit le
domaine de Bayssan, à l’initiative du Conseil Départemental de l’Hérault.

Hérault Culture met en œuvre la politique culturelle de l’Hérault et participe au rayonnement culturel du département et porte le nouveau projet de Bayssan.

La Scène de Bayssan développe une offre artistique de qualité pour tous les publics et fédère de nombreux partenaires pour diffuser l’art vivant sur le territoire héraultais et faire rayonner l’Hérault en Occitanie et au-delà. 

L’établissement public Hérault Culture a vocation à promouvoir et diffuser le spectacle vivant mais également les arts plastiques avec l'organisation de manifestations culturelles telles que le Symposium de marbre et l'accueil de résidences d'artistes. Cette compétence s'étend sur tout le territoire héraultais avec l’action de la Scène en Hérault, grâce à des partenariats avec différents acteurs du territoire.

thatre amphitheatre scene de bayssan


Haut de page