Votre version de navigateur Internet n’est pas compatible.

Le navigateur en cours d’utilisation ne permet pas d’accéder à toutes les fonctionnalités du site.
Pour une meilleure expérience, utilisez la dernière version du navigateur de votre choix

Site de la Scène de Bayssan

D'où viennent ces statues ?

Voir l'image en grand
Carrière Marbre de France - Saint-Pons

Figées dans le marbre, ces créatures mythologiques ont été réalisées par des artistes français et internationaux lors des Symposiums sur marbre. Le Département les a accueillis, ici, au Domaine de Bayssan où ils ont sculpté le marbre de Saint-Pons-de-Thomières.

 C’est un challenge!

Chaque année, le Département invite des artistes internationaux et nationaux à sculpter le marbre de Saint-Pons-de-Thomières.  En l’espace de 3 semaines, ils s’attaquent à coups de burin et de polissage à des blocs massifs pour en révéler d’imposantes sculptures. (3,4 tonnes - 1m3).

En 2019, 2021 et 2022, les artistes se sont inspirés de la Mythologie pour créer 16 créatures qui ont pris place dans le Bois sacré.

Pourquoi le marbre?

Réputés depuis l’Antiquité, les marbres de l’Hérault (Félines-Minervois, Roquebrun, Saint-Pons-de-Thomières…), ont fait la fierté et la renommée de notre territoire.

La carrière de Saint-Pons révèle, sur plus de 60 hectares, sept couleurs de marbre mondialement connues : 

Kuros doré, Perle de nacre, Fleur de pêcher, Noisette de Fleury, Rouge saint-Pons, Skyros et Violet Royal.

 

Violet Royal
Fleur de Pêcher
Noisette de Fleury
Perle de Nacre
Kuros Doré
Rouge saint pons
Skyros

Saviez-vous que le marbre rouge de Saint-Pons orne la chambre du Roi du Château de Versailles ?

SCENE DE BAYSSAN – Témoin de l’Antiquité grecque

 

Voir l'image en grand
Service Archéologique Municipal de Béziers
Monnaie Massaliote

 

Savez-vous qu’ici même, les Grecs ont mis en valeur le territoire du Domaine de Bayssan ?

Pour preuve, les archéologues ont découvert, aux abords du Bois sacré, des champs, des fosses et les mobiliers d'une ferme grecque datant de l’âge du Fer (525 à 300 av. J.-C.). Plus tardivement, une autre ferme, gauloise, a livré une pièce de monnaie massaliote, présentant un taureau agenouillé, (entre 150 et 70 av J.-C.). Elle atteste l'inclusion de la ferme dans la circulation monétaire de la colonie phocéenne de Massilia (Marseille). Rien de bien étonnant, quand le Musée de l’Ephèbe d’Agde, à quelques kilomètres de Béziers, témoigne de l’important commerce maritime que pratiquaient les Grecs sur les côtes méditerranéennes occidentales.

Haut de page