Votre version de navigateur Internet n’est pas compatible.

Le navigateur en cours d’utilisation ne permet pas d’accéder à toutes les fonctionnalités du site.
Pour une meilleure expérience, utilisez la dernière version du navigateur de votre choix

Site de la Scène de Bayssan

Thématiques : Culturelle

Types :

Type : Concert Type : Spectacle

Thèmes :

Thème : Musique

Black Boy de Richard Wright est le premier roman écrit par un noir américain sur ses conditions de vie dans le sud ségrégationniste au début du 20ème siècle : misère, violence raciale, découverte de la lecture et de l’écriture. Jérôme Imard nous propose une vibration sensible du roman qui met en résonance écriture, musique et dessin.

Où, Quand, Comment ?

  • Le 10/12/2022 à 14h30 - durée : 01h15
  • Chapelle St Félix
  • Route de Vendres 34500 BEZIERS
  • +33 4 67 28 37 32
  • Plein tarif : 20
  • Tarif réduit : 7

Réserver Réservation obligatoire

Une forme théâtrale originale pour un musicien, un dessinateur et un comédien, en hommage au roman de Richard Wright.

Premier grand romancier noir, Richard Wright est né au tournant du XXème siècle, à Natchez, Mississipi. Son ouvrage phare publié en 1945, Black Boy, retrace son enfance dans le Sud, et scande à travers elle, la terrible condition de la communauté noire en butte à toutes les humiliations et persécutions ; comme pour mieux dresser un tableau accablant d’une des sociétés les plus violemment ségrégationnistes qu’aient connues les États-Unis.

Mais Black Boy n’est pas que le récit autobiographique d’une enfance noire dans le sud, brisée par le racisme et la haine ordinaire. Il y a deux romans en un. Un roman d’initiation d’un enfant maltraité par la vie, et les siens… Où l’on découvre une communauté noire, cruelle et pétrie de règles où la religion sert d’excuses à tous les abus de pouvoir ; comme si elle était fascinée et façonnée par cette société blanche, si dure et si injuste, dont elle reproduit les modèles d’asservissement.

Mais aussi, un roman d’émancipation où par la grâce de la lecture, et enfin de l’écriture, par l’Art, pour faire court, le petit Richard s’affranchit de ce double carcan et de l’obscurantisme. Monument du passé, Black Boy n’a pas pris une ride. Le style limpide, vif et moderne, la force de la narration, et le propos qui conserve malheureusement une grande actualité. Certes, le temps a passé. Un chemin a été ouvert, des droits toujours plus nombreux, acquis au fil des années. Mais il reste encore beaucoup à faire en matière d’égalité.
Et que dire de cette place de l’art, conquise de haute lutte par Richard Wright dès son enfance, de cette lueur de liberté encore trop souvent méprisée ou ignorée dans nos propres sociétés.
Un combat d’actualité, en somme.

Black Boy
D’après Richard Wright
Adaptation, conception et jeu Jérôme Imard
Composition musicale, guitare Lapsteel et chant Olivier Gotti
Interprète-dessin Jules Stromboni
Conseils artistiques et adaptation : Eudes Labrusse

Création Théâtre du Mantois et Festival Blues sur Seine
Avec le soutien de la Spedidam, de l’Adami et du collectif 12
Production Bluebird Booking

Voir tous les évènements

Réserver

Vous pourriez être intéressé(e) par…

Haut de page